Histoire

Aimé FABREGATEn 1978, Aimé FABREGAT crée l’activité, d’abord à son nom, puis sous le nom de TOURAINE HELICOPTERE.
A ce moment-là, Aimé FABREGAT âgé de 33 ans vient d’avoir sa licence de Pilote Professionnel Hélicoptère ; il était jusque là mécanicien hélicoptère pour des sociétés de traitements de cultures par hélicoptère. Il décide de se lancer dans l’entreprise avec l’achat d’un hélicoptère BELL 47 G2 (hélicoptère léger pouvant emporter 2 passagers ou une charge d’environ 150kg) ; Le but étant, fort de son expérience, de proposer des prestations de traitement de cultures aux agriculteurs. Il a fallu vendre la maison en cours de remboursement et obtenir, avec beaucoup de difficulté, un prêt à la banque.

hélicoptère BELL 47L’entreprise connaît des débuts très difficiles, mais au début des années 80 les résultats progressent jusqu’en 1987 où la flotte atteint 4 BELL 47. C’est à ce moment qu’est prise la décision d’acquérir une machine de 5 places en vue d’emporter des passagers au-dessus des châteaux de la Loire. C’est un hélicoptère Gazelle qui vient partager le hangar des BELL 47. Cette machine est munie d’une turbine et permet de voler à plus de 200km/h.
Quelques temps après, les premiers vols pour le SAMU de la ville de TOURS démarrent, mais le potentiel est faible et la Gazelle s’avère très coûteuse en entretien.

Flotte d'hélicoptèresAu début des années 90, les difficultés commencent avec une baisse énorme du chiffre d’affaire de l’activité de traitements agricoles et le coût, lui aussi énorme, de la Gazelle . Les machines sont vendues une par une, jusqu’à ne garder qu’un BELL 47. Heureusement, les amis d’Aimé sont là et l’aident à repartir. Le premier BELL 206 (4 passagers + 1 pilote) est exploité en location, toujours pour le survol des châteaux. Il y a de moins en moins de demande pour l’agriculture, mais le BELL 47, puis le BELL 206 vole de plus en plus pour la surveillance des lignes électriques d’EDF.

En 1999, TOURAINE HELICOPTERE avec 2 BELL 206, obtient une qualification technique spécifique d’EDF pour la visite de son réseau électrique. Au lendemain de la tempête de décembre 1999, EDF est en très forte demande dans le but de remettre son réseau électrique sur pieds, et c’est à ce moment que TOURAINE HELICOPTERE assoit sa notoriété en la matière.

En 2006, l’affaire est reprise par les deux fils Olivier et Philippe FABREGAT, présents dans l’entreprise depuis 20 ans.

MontgolfièreEn 2008, la décision est prise de s'ouvrir à une activité trés demandée et trés complémentaire: Le vol en montgolfière. Une montgolfière toute neuve arrive en mars 2009 pour débuter la saison.

Fin 2009, afin de répondre à une demande importante, Air Touraine acquiert une nouvelle montgolfière d'une capacité de 12 places passagers.

En 2011, c'est l'arrivée d'un hélicoptère XXL pouvant accueillir 6 passagers.

flotte de 5 BELL 206Aujourd’hui la Compagnie avec ses 15 salariés, dont 5 pilotes professionnels, et sa flotte qui compte 5 BELL 206, et 2 montgolfières propose une diversité de plus en plus grande de possibilités, que ce soit sur le plan touristique ou pour le travail aérien.

Offre Air Touraine